Guillaume Cherel
Les Hommes sont des maitresses comme les autres

Je fais partie des lectrices chanceuses qui ont reçu le dernier livre (dédicacé) de Guillaume Chérel « Les hommes sont des maîtresses comme les autres » en avant première. Je l’ai entamé dans le train, en partance pour  la Dordogne … un Roman de gare ?

Je découvre les personnages au fur et à mesure que les paysages défilent et s’illuminent ; toutes ces nuances de verts, jaunes, c’est bien le printemps, … la saison des amours ?

J’arrive à destination, je dois fermer et ranger le livre … La navette, conduite par les moniales (nonnes), est là … Je regagne, comme chaque année, un monastère bouddhique pour une semaine « à bouder en retrait » comme dirait un copain. Ici il n y a que des femmes le seul homme sera le  personnage principal de cette histoire dont je suivrai tous les soirs, entre la méditation de fin de journée et l’extinction des feux à 22h, les aventures. Drôle de lieu pour se plonger dans les sentiments tumultueux d’un homme qui aime … comme une femme ?

Le rendez-vous était donc pris, presque clandestinement, pendant ces quelques heures de « noble silence » qui précédaient invariablement le coucher. Je retrouvais Jérôme et Ava, mais surtout Jérôme et ses bons mots tout en nuances juste ce qu’il faut de percutant pour décrire le paradis puis l’enfer, le chaud et le froid, son rôle de « maîtresse délaissée ». Jérôme est aimé et bafoué, choisi mais trompé par qui, sinon sa quête d’un amour vibrant, entier … son désir d’absolu.

Ce roman (auto) biographique met les tripes à l’air et les couilles sur la table (vous remarquez que l’inverse serait bien dégueulasse). Ce n’est peut-être pas de la graaaaande liTTTTérature certes (quoique je vous mets au défi d’écrire comme il parle avec la même fluidité et son langage vrai). La simplicité des mots, le choc des métaphores sont à la hauteur du courage de ce strip-teaseur à qui on a rien demandé mais qui finit par nous émouvoir par son impudeur…

Si vous voulez savoir ce qui se passe dans la tête, le corps, le coeur et même la bite d’un homme fou amoureux … lisez ce livre ; vous serez surpris de découvrir que les femmes sont des amants comme les autres !

50 nuances de G.
Taggé sur :                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *